Caprai Arnaldo

Unweit von Montefalco befindet sich das 150 Hektaren grosse Weingut Arnaldo Caprai. «Es trägt den Namen meines Vaters», erklärt der bekannte Weinproduzent Marco. Er hätte einst ins elterliche Textilbusiness einsteigen können, immerhin gehört seine Familie zu den wichtigsten Unternehmern der Branche. Doch Marco winkt ab: «Ich fühlte mich immer schon meiner heimatlichen Scholle verbunden! Hier in Montefalco bin ich geboren, hier lebe ich, die liebliche Gegend erfüllt mich mit Zufriedenheit, und hier werde ich wohl auch sterben! Und Montefalco, das ist Wein, besonderer Wein!» Leidenschaftlich erzählt er aus der jahrhundertealten Geschichte «seines» Städtchens, zu dessen Füssen seine Reben wachsen. Im Mittelalter gehörte die Region zu den blühendsten Zentren des Abendlandes. Damals kultivierten Franziskanermönche in Sichtweite von Assisi eine ganz besondere Traube – Sagrantino, die «Geweihte». Heute gilt sie als beste autochthone Rebsorte Italiens, denn, so sagt Marco ehrfürchtig, «darin ist die Erinnerung an die grosse Zeit des alten Umbriens gespeichert!» Er muss es wissen, widmet er sich doch schon ein ganzes intensives Arbeitsleben lang der Kulturgeschichte des Sagrantino. Sogar ein Inventar uralter Rebstöcke liess er anlegen, denn in Montefalco ziehen alteingesessene Familien auf den Pergolas ihrer Palazzi seit Menschengedenken Rebstöcke, die genetisch kaum je Veränderungen erfuhren. Inzwischen interessieren sich auch Wissenschaftler dafür. Wer nun glaubt, Marco lebe in der glorreichen Vergangenheit seiner umbrischen Heimat, täuscht sich. Im Hier und Jetzt hat er dafür gesorgt, dass die Weinwelt auf Umbrien aufmerksam wurde. Mit Erfolg. 2012 wurde seine Kellerei von der Fachzeitschrift «Wine Enthusiast» zur «European Winery of the Year» gekürt. Eine von zahlreichen Auszeichnungen, die Caprai in den letzten Jahren entgegennehmen durfte. Auf Lorbeeren ausruhen mag er nicht. Lieber informiert der Nimmermüde auf modernen Kommunikationskanälen über seine Weine: Von Twitter über Youtube bis Facebook ist er präsent und seine Auftritte mit dem italienischen Starkoch Gianfranco Vissani sind legendär. Auch mit der Zukunft befasst sich der erfolgreiche Weinproduzent intensiv: «Wir alle müssen uns Gedanken darüber machen, in welchem Zustand wir unsere Umwelt der nächsten Generation übergeben!» Marco denkt und redet nicht nur, er handelt auch. Auf seinem Weingut reduzierte er den Einsatz von Treibstoff, Dünger und Pflanzenschutzmitteln auf ein absolutes Minimum. «Ich liess eigens sparsame Hightech-Maschinen und Fahrzeuge entwickeln, die Reben und Böden schonen. Das macht auch betriebswirtschaftlich Sinn», ist er überzeugt. Zudem legt er hohen Wert auf eine ausgewogene Biodiversität. In seinem Weinberg wachsen zwischen Reben auch Eichen, Blumen, Bohnen und Erbsen, was den Nährstoffgehalt des Bodens fördere. Gemeinsam mit anderen umbrischen Winzern setzt er sich dafür ein, dass biodynamischer Weinbau zum Standard wird. Doch sein Engagement gilt auch sozialen Projekten. Zudem schafft Caprai Arbeitsplätze für die lokale Bevölkerung, er fordert Ethik im Unternehmertum und die Entwicklung eines sanften Tourismus in Umbrien. Urlauber sollten sich unbedingt die moderne Kellerei Arnaldo Caprai ansehen. Im grosszügigen Besucherzentrum kann man sich auf geführten Rundgängen, beim Betrachten von Videofilmen und beim Blättern in Büchern mit den Spezialitäten des lokalen Weinbaus vertraut machen. An einer meterlangen ovalen Bar lassen sich sämtliche Schätze aus Caprais Keller degustieren: Vigna Flaminia beispielsweise, ein Rotwein aus zwei Dritteln Sangiovese und kleinen Anteilen von Canaiolo und Sagrantino. Oder der beliebte Montefalco Rosso. Caprais Pflanzungen erstrecken sich über einen Hügel mit erheblichen Höhenunterschieden. Entsprechend steil fahren wir mit Marcos Jeep bergauf und bergab. Von einer Aussichtsplattform mitten in den Reben geniessen wir den Blick über halb Umbrien bis hinüber nach Assisi. Genau die richtige Kulisse, um Caprais berühmten Sagrantino zu probieren. Er rät, seinen Riserva mit dem Jahrgang 2008 getrost bis 2020 im Keller zu belassen. Der jetzt schon harmonische Wein werde nur noch besser. «Meinem Sagrantino darf und muss man Zeit geben, denn dieser Wein ist kein Produkt aus der hektischen Welt der Minuten oder Stunden, nein, bei ihm misst man in Jahrzehnten und Jahrhunderten», erklärt Marco poetisch. Ich schwenke mein Glas und betrachte ehrfürchtig den tiefroten Rebensaft. «Sagrantino braucht, hat und schenkt Zeit», sagt Gastgeber Caprai, «und passt ausgezeichnet zu Slow Food!» Der tanninreiche Wein bietet dem Geniesser zweifellos ein besonderes Entspannungsprogramm. Also, zurücklehnen und spüren, wie der Sagrantino im formschönen Kelchglas langsam den Hauch der umbrischen Geschichte zu verströmen beginnt, die Geschmacksnerven entzückt und das Weinparadies auf Erden erleben lässt. In solchen Momenten offenbart dieser besondere Trank sein wahres Wesen: Umbriens «geweihter» Wein ist schlicht ein Göttertrank.

en savoir plus sur Caprai Arnaldo

×
Définissez vos filtres de recherche :
Acheter pour
Catégories
Profil de goût
Prix en CHF
Filtres avancés
Vos filtres de recherche :
13 produits
par page
Par ordre décroissant
Collepiano Sagrantino di Montefalco DOCG Arnaldo Caprai 150cl.
Vin rouge, 150 cl, Italie
Caprai Arnaldo 107.00 CHF Taxe comprise... plus frais d'expédition
Rosso di Montefalco DOC Arnaldo Caprai 75cl
Vin rouge, 75 cl, Italie
Caprai Arnaldo 17.90 CHF Taxe comprise... plus frais d'expédition
Collepiano Sagrantino di Montefalco DOCG Arnaldo Caprai 75cl
Vin rouge, 75 cl, Italie
Caprai Arnaldo 48.50 CHF Taxe comprise... plus frais d'expédition
Grecante Grechetto dei Colli Martani DOC Arnaldo Caprai 75cl
Vin blanc, 75 cl, Italie
Caprai Arnaldo 19.20 CHF Taxe comprise... plus frais d'expédition
25 anni Sagrantino di Montefalco DOCG Arnaldo Caprai 75cl
Vin rouge, 75 cl, Italie
Caprai Arnaldo 88.00 CHF Taxe comprise... plus frais d'expédition
25 anni Sagrantino di Montefalco DOCG Arnaldo Caprai 300cl
Vin rouge, 300 cl, Italie
Caprai Arnaldo 352.00 CHF Taxe comprise... plus frais d'expédition
Spinning Beauty Sagrantino di Montefalco DOCG Arnaldo Caprai 75cl
Vin rouge, 75 cl, Italie
Caprai Arnaldo 304.70 CHF Taxe comprise... plus frais d'expédition
Malcompare Pinot Nero Umbria igt Arnaldo Caprai 75cl
Vin rouge, 75 cl, Italie
Caprai Arnaldo 115.00 CHF Taxe comprise... plus frais d'expédition
DANTE Sagrantino di Montefalco DOCG Arnaldo Caprai 75cl
Vin rouge, 75 cl, Italie
Caprai Arnaldo 60.00 CHF Taxe comprise... plus frais d'expédition
Rosso di Montefalco DOC riserva Arnaldo Caprai 75cl
Vin rouge, 75 cl, Italie
Caprai Arnaldo 43.00 CHF Taxe comprise... plus frais d'expédition
DANTE Sagrantino di Montefalco DOCG Arnaldo Caprai 150cl
Vin rouge, 150 cl, Italie
Caprai Arnaldo 120.00 CHF Taxe comprise... plus frais d'expédition
Belcompare Merlot Umbria igt Arnaldo Caprai 75cl
Vin rouge, 75 cl, Italie
Caprai Arnaldo 215.50 CHF Taxe comprise... plus frais d'expédition
Caprai Grappa Sagrantino 70cl
Grappa, 70 cl, Italie
Caprai Arnaldo 60.00 CHF Taxe comprise... plus frais d'expédition
13 produits
par page
Par ordre décroissant

Arnaldo Caprai


Le domaine viticole Arnaldo Caprai, qui s'étend sur 150 hectares, se trouve non loin de Montefalco. "Il porte le nom de mon père", explique Marco, l'un de ses proches. Il aurait pu un jour se lancer dans l'entreprise textile de ses parents, sa famille faisant partie des plus importants entrepreneurs du secteur. Mais Marco fait signe que non : "J'ai toujours été attaché à ma terre natale ! C'est ici, à Montefalco, que je suis né, que je vis, que je suis satisfait de la douceur de la région et que je mourrai probablement ! Et Montefalco, c'est du vin, un vin spécial" !

 


Il raconte avec passion l'histoire séculaire de "sa" petite ville, au pied de laquelle poussent ses vignes. Au Moyen Age, la région était l'un des centres les plus florissants de l'Occident. A cette époque, les moines franciscains cultivaient un raisin très spécial à portée de vue d'Assise : le Sagrantino, le "consacré". Aujourd'hui, il est considéré comme le meilleur cépage autochtone d'Italie car, dit Marco avec révérence, "on y conserve le souvenir des grands moments de l'ancienne Ombrie". Il devrait le savoir, puisqu'il s'est consacré à l'histoire culturelle de Sagrantino pendant toute une vie de travail intense. Il a même fait dresser un inventaire des vignes anciennes, car à Montefalco, des familles anciennes cultivent depuis des temps immémoriaux des vignes sur les pergolas de leurs palais, qui n'ont pratiquement jamais subi de modifications génétiques. En attendant, les scientifiques s'y intéressent également.

"C'est ici, à Montefalco, que je suis né, que je vis, que la douce région me remplit de satisfaction et que je mourrai sans doute"!
Marco Caprai sur sa patrie Montefalco


Celui qui pense que Marco vit dans le passé glorieux de sa patrie ombrienne se trompe. Ici et maintenant, il a fait en sorte que le monde du vin prenne conscience de l'Ombrie. Avec succès. En 2012, sa cave a été nommée "cave européenne de l'année" par le magazine professionnel "Wine Enthusiast". C'est l'une des nombreuses récompenses que Caprai a reçues au cours des dernières années. Il n'aime pas se reposer sur ses lauriers. Il préfère informer sur ses vins sur les canaux de communication modernes : il est présent sur Twitter, Youtube et Facebook, et ses apparitions avec le chef italien Gianfranco Vissani sont légendaires.

Le producteur de vin prospère se préoccupe également beaucoup de l'avenir : "Nous devons tous réfléchir à la condition dans laquelle nous transmettons notre environnement à la génération suivante". Marco ne se contente pas de penser et de parler, il agit aussi. Dans son domaine viticole, il a réduit au minimum l'utilisation de carburant, d'engrais et de pesticides. "J'avais spécialement mis au point des machines et des véhicules économiques de haute technologie qui ménagent la vigne et le sol. C'est aussi une bonne chose pour les affaires", est-il convaincu. Il attache également une grande importance à une biodiversité équilibrée. Dans son vignoble, des chênes, des fleurs, des haricots et des pois poussent parmi les vignes, ce qui favorise la teneur en nutriments du sol. Avec d'autres viticulteurs ombriens, il s'est engagé à ce que la viticulture biodynamique devienne la norme. Mais il est également engagé dans des projets sociaux. De plus, Caprai crée des emplois pour la population locale, il appelle à l'éthique dans l'entreprenariat et au développement d'un tourisme doux en Ombrie.

 

Les vacanciers doivent absolument visiter la cave moderne Arnaldo Caprai. Dans le grand centre d'accueil des visiteurs, on peut se familiariser avec les spécialités de la viticulture locale en suivant des visites guidées, en regardant des films vidéo et en feuilletant des livres. Un bar ovale d'un mètre de long permet de déguster tous les trésors de la cave de Caprai : Vigna Flaminia, par exemple, un vin rouge composé de deux tiers de sangiovese et de petites quantités de canaiolo et de sagrantino. Ou le très apprécié Montefalco Rosso. Avant que nous ne partions avec Marco pour une visite de son domaine, notre hôte généreux nous invite à trinquer avec un Grecante jaune paille. Pour accompagner ce vin blanc monocépage, il sert du pain de campagne arrosé d'huile d'olive provenant des oliviers qui poussent sur ses terres. Puis ses deux fils pleins d'entrain, Alessandro et Arnaldo, se joignent à nous. Les enfants veulent absolument nous accompagner, car un trajet dans la voiture de papa
Jeep sur des chemins de terre cahoteux, c'est "bien plus amusant que d'aller à l'école". Et finalement, ils veulent aussi devenir un jour "vendangeurs" comme leur père.

 

 

Les plantations de Caprais s'étendent sur une colline avec des différences d'altitude considérables. Nous montons et descendons donc en pente raide avec la jeep de Marco. Depuis une plateforme d'observation au milieu des vignes, nous admirons la vue sur la moitié de l'Ombrie et jusqu'à Assise. C'est le décor idéal pour déguster le fameux Sagrantino de Caprai. Il conseille de laisser sa Riserva 2008 en cave jusqu'en 2020. Le vin, déjà harmonieux, ne fera que s'améliorer. "On peut et on doit donner du temps à mon Sagrantino, car ce vin n'est pas un produit du monde frénétique des minutes ou des heures, non, avec lui, on mesure en décennies et en siècles", explique Marco avec poésie. Je consulte
agite mon verre et contemple avec respect le jus de vigne d'un rouge profond. "Le sagrantino a besoin, a et donne du temps", dit l'hôte Caprai, "et s'accorde parfaitement avec le Slow Food !" Ce vin riche en tanins offre sans aucun doute au dégustateur un programme de détente particulier. Il faut donc se pencher en arrière et sentir comment le Sagrantino commence à exhaler lentement le souffle de l'histoire de l'Ombrie dans son beau verre à pied, ravit les papilles et permet de vivre le paradis du vin sur terre. C'est dans ces moments-là que ce breuvage particulier révèle sa véritable nature : Le vin "consacré" de l'Ombrie est tout simplement un breuvage des dieux.